« La rupture du contrat de travail par consentement mutuel | Page d'accueil | La rupture conventionnelle du contrat de travail »

mardi, 01 juillet 2008

Saisonniers et CFDT

Cet été, la caravane du Tour de France ne sera pas la seule à sillonner les routes de l’Hexagone : jusqu’au 13 août, le bus CFDT va à la rencontre des saisonniers directement sur leur lieu de travail. Chacune de ces 33 étapes sera l’occasion d’animations ouvertes ou plus grand nombre mais également de débats autour ders droits des salariés.François Chérèque sera notamment présent le 13 août pour l’étape niçoise du bus. 

Saisonnier.jpg

Si la forme est nouvelle cette année, avec un bus aux couleurs de la campagne équipé en matériel informatique et multimédia pour aider les saisonniers à remettre à jour leur CV ou à consulter des offres d’emplois, la CFDT s’implique depuis longtemps déjà aux côtés des saisonniers pour les informer sur leurs droits et les accompagner pour les faire respecter si nécessaire. Comme l’explique Hervé Garnier, secrétaire national en charge des saisonniers à la CFDT , « comme chaque année, cette campagne a pour but de répondre aux attentes individuelles de chaque saisonnier. Mais, dans le même temps, elle doit permettre d’inscrire la saisonnalité dans un cadre de garanties collectives, notamment en matière de respect des droits élémentaires comme le logement, l’information et bien entendu la législation du travail ». C’est pourquoi, pour la neuvième année, les militants CFDT distribueront aux saisonniers le désormais célèbre Guide des saisonniers1 illustré par Vuillemin pour leur permettre de faire respecter leurs droits qui « ne sont pas en vacances ».

Cette campagne d’été s’adresse également aux touristes qui sont invités à porter le bracelet “Je suis solidaire avec les saisonniers” qui leur sera offert à chaque étape de bus. « Il est indispensable de les sensibiliser, explique Céline Gillier-Amrouche, qui s’occupe des jeunes à la CFDT , pour les inciter à avoir un comportement respectueux envers les saisonniers sans qui ils ne pourraient profiter de leurs vacances. »

Nicolas Ballot

(1) Élaboré en association avec la Confédération étudiante.

Ecrire un commentaire